La captation citoyenne de données urbaines favorise-t-elle l'empowerment ?

Résumé : Le droit d'accès à l'information publique est devenu une norme. Les politiques d'ouverture des données publiques sont encouragées, au niveau de l'État comme des collectivités territoriales. Elles répondent à deux enjeux : la création de valeur d'une part, la transparence d'autre part. En 2014, dans un article intitulé « L'open data peut-il (encore) servir les citoyens ? », Samuel Goëta et Clément Mabi dressent un bilan nuancé, mais concluent que les données ouvertes ne créent pas d'empowerment. Les données en créent-elles davantage quand elles sont captées, puis partagées par des habitants ? Au travers d'une enquête sur les lieux d'expérimentations et de fabrication numérique (fablabs, hackerspaces...), l'article analyse deux projets de captation et de partage de données sur la qualité de l'air extérieur pour enclencher une réflexion au prisme des notions d'innovation sociale et d'empowerment 1. L'innovation sociale est une intervention initiée par des acteurs sociaux, pour répondre à une aspiration, subvenir à un besoin, apporter une solution ou profiter d'une opportunité d'action afin de modifier des relations sociales, de transformer un cadre d'action ou de proposer de nouvelles orientations culturelles 2. Par définition, l'innovation est nouvelle et marque un changement par rapport à des actions et des modes de pensées 3. Elle rejoint sur ce point celle de l'empowerment, qui souligne une démarche de transformation sociale. Le terme empowerment implique une démarche d'autoréalisation et d'émancipation des individus, de reconnaissance des groupes et de transformation sociale 4. Il renvoie à la fois au pouvoir et au processus d'apprentissage pour y accéder. En quoi les projets « Adem » et « Ambassad'Air », qui visent à développer des outils de captation de données urbaines ayant vocation à être ouvertes, s'inscrivent-ils dans cette démarche ? La combinaison du caractère Do-It-Yourself (DIY-faire soi-même) des outils et ouvert des données laisse supposer un empowerment plus fort que dans le cas des données ouvertes par les pouvoirs publics. Adem, un projet d'innovation sociale à la démarche de changement limitée Timelab est une association en charge d'un des fablabs de Gand. Dans le cadre des activités du fablab, des temps de réflexion collective y sont organisés. Au cours d'un entretien, Evi, salariée ATELIER DU DOSSIER La captation citoyenne de données urbaines favorise-t-elle l'empowerment ? Flavie FERCHAUD Doctorante, université Rennes 2 1. Goëta S. et Mabi C. (2014), L'open data peut-il (encore) servir les citoyens ?, Mouvements, 79, 81-91.
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-antilles.fr/hal-01715905
Contributor : Flavie Ferchaud <>
Submitted on : Wednesday, September 12, 2018 - 5:05:34 PM
Last modification on : Tuesday, May 7, 2019 - 6:30:12 PM
Long-term archiving on : Thursday, December 13, 2018 - 12:40:43 PM

File

stat_société.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01715905, version 1

Citation

Flavie Ferchaud. La captation citoyenne de données urbaines favorise-t-elle l'empowerment ?. Statistique et Société, Société française de statistique, 2017. ⟨hal-01715905⟩

Share

Metrics

Record views

1483

Files downloads

35