Le cadre politico-institutionnel des migrations antillaises : des dynamiques différenciées dans un contexte géopolitique segmenté - Université des Antilles Access content directly
Journal Articles Etudes Caribéennes Year : 2007

The politico-institutional framework of Caribbean migrations: Diverging dynamics in a segmented geopolitical context

Le cadre politico-institutionnel des migrations antillaises : des dynamiques différenciées dans un contexte géopolitique segmenté

Cédric Audebert

Abstract

The making of Caribbean societies is indissociable from long-term migration movements. The favourable politico-legal framework of Caribbean migrations towards their metropoles accounts for the strength of migration streams from politically dependent territories in the region. It also accounts for their spatial configuration as ‘migratory couples’. The issue is different as far as independent territories are concerned. The analysis of three Caribbean populations – Puerto Ricans, French West Indians, Haitians – questions the particularity of the politico-institutional contexts of source societies in relation with the singular modalities of their colonization. Given the remarkable diversity of political statuses in the Caribbean, the analysis of the relation between migration and the colonial history requires to question the influence of these statuses on the temporality, the scale, the composition and the spatialization of population movements.
La construction historique des sociétés caribéennes est indissociable des mouvements migratoires séculaires qui les ont animées. Le cadre politico-juridique favorable aux migrations antillaises vers leur métropole rend compte de la vigueur des courants migratoires issus des territoires dépendants de la région ainsi que de leur orientation quasi-exclusive vers les métropoles. La problématique migratoire se pose en des termes différents concernant les territoires indépendants. L’analyse de trois populations caribéennes — les Portoricains, les Franco-antillais, les Haïtiens — interroge la particularité des contextes politico-institutionnels des sociétés d’origine en lien avec les modalités singulières de leur colonisation. Au regard de la remarquable diversité des statuts politiques des territoires de la Caraïbe, l’analyse du lien entre migration et fait colonial nécessite de s’interroger sur l’influence de ces derniers sur la temporalité, l’ampleur, la composition et la spatialisation des mouvements de populations.

Dates and versions

hal-01952064 , version 1 (11-12-2018)

Identifiers

Cite

Cédric Audebert. Le cadre politico-institutionnel des migrations antillaises : des dynamiques différenciées dans un contexte géopolitique segmenté. Etudes Caribéennes, 2007, Migrations, mobilités et constructions identitaires caribéennes, 8, ⟨10.4000/etudescaribeennes.922⟩. ⟨hal-01952064⟩

Collections

UNIV-AG CNRS LC2S
47 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More