Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Players and Stakes of Neotoponymy of Ethnic Neighborhoods in the U.S. Metropolis: the Case of Miami

Résumé : Dans une société états-unienne où les logiques organisationnelles des communautés ethniques se lisent dans les territoires urbains, les interactions entre les populations migrantes et la société d’installation s’incarnent dans une reconnaissance institutionnelle du « territoire ethnique ». Dans ce processus de qualification ethno-communautaire des quartiers dans la ville, les stratégies toponymiques jouent un rôle symbolique majeur. Ainsi, à Miami, métropole dont la moitié de la population est née à l’étranger, la volonté de rebaptiser les principaux quartiers d’installation des immigrés témoigne de la transformation culturelle et de l’internationalisation d’une ville de plus en plus segmentée. Parallèlement, le marquage néotoponymique de l’espace revêt aussi une dimension fonctionnelle. Il répond en effet à la nécessité des autorités locales de reconnaître officiellement la présence de populations immigrées clandestines à Miami ; l’enjeu étant l’obtention de ressources fédérales pour faire face à la demande en services sociaux de populations démunies.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-antilles.fr/hal-01952135
Contributor : Cédric Audebert <>
Submitted on : Tuesday, December 11, 2018 - 8:11:49 PM
Last modification on : Wednesday, December 12, 2018 - 1:21:28 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Cédric Audebert. Players and Stakes of Neotoponymy of Ethnic Neighborhoods in the U.S. Metropolis: the Case of Miami. L'Espace Politique, EA 2076 HABITER - Université de Reims Champagne-Ardenne, 2008, Néotoponymie, formes et enjeux de la dénomination des territoires émergents, ⟨10.4000/espacepolitique.257⟩. ⟨hal-01952135⟩

Share

Metrics

Record views

53