Musique, Nature et Homme : singulière “culture” dans les sociétés de tradition orale - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2010

Musique, Nature et Homme : singulière “culture” dans les sociétés de tradition orale

(1)
1

Abstract

The music bears witness to the extraordinary diversity of the world's cultural worlds. The abundance of its forms of expression results in particular from a singular and complex relationship of man with the natural environment. For many peoples living in osmosis with nature and the supernatural, this link music-nature-man is one of the vital dynamics of their socio-cultural organization. The result is interrelations that generate a body of wisdom and knowledge of considerable wealth, resulting, among other things, in a range of cosmogonies, myths, legends and other oral literatures, exalted through dance and the music. A subject such as Music, Nature and Man, would justify more than an encyclopedia, and consider an exhaustive study in a few lines would not make sense. The field studied will therefore be limited to the search for the nature of the musical links between man and his natural environment, and within their reach. This dual questioning can be translated as follows: What concepts underlie the communication by music of man with nature? What are the challenges for the oral tradition? A subject such as Music, Nature and Our words will be based on the examination of three seemingly alien cultures - Chinese culture, African culture and Black culture of Guyana - that share the same ground concept in the field, with however nuances specific to each of them.
La musique témoigne de l’extraordinaire diversité des univers culturels du monde. Le foisonnent de ses formes d’expressions résulte notamment d’un singulier et complexe rapport de l’homme avec l’environnement naturel. Pour de nombreux peuples vivant en osmose avec la nature et la surnature, ce lien musique- nature-homme constitue l’une des dynamiques vitales de leur organisation socioculturelle. Il en découle des interrelations qui engendrent un corpus de sagesse et de connaissances d’une richesse considérable, se traduisant, entre autres, par un éventail de cosmogonies, de mythes, de légendes et d’autres littératures orales, exaltées à travers la danse et la musique. Un sujet tel que Musique, Nature et Homme, justifierait plus qu’une encyclopédie, et envisager une étude exhaustive en quelques lignes n’aurait pas de sens. Le champ étudié se limitera donc à la recherche de la nature des liens musicaux entre l’homme et son environnement naturel, et à leur portée. Ce double questionnement peut se traduire ainsi : quels concepts sous-tendent la communication par la musique de l’homme avec la nature ? Quels enjeux en résulte-t-il pour les sociétés de tradition orale ? Nos propos s’appuieront sur l’examen de trois cultures en apparence étrangères l’une à l’autre - la culture chinoise, la culture africaine et la culture Noire maronne de la Guyane -, qui partagent un même terreau conceptuel en la matière, avec toutefois des nuances spécifiques à chacune d’elles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Musique Nature et Homme singulière culture Anakesa.pdf (1.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01968124 , version 1 (02-01-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01968124 , version 1

Cite

Apollinaire Anakesa Kululuka. Musique, Nature et Homme : singulière “culture” dans les sociétés de tradition orale. Egle Barone-Visigalli & Anna Roosevelt, en collaboration avec Gérard Police. Amaz’hommes Sciences de l’Homme et sciences de la Nature en Amazonie., pp.271-286, 2010. ⟨hal-01968124⟩
114 View
1270 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More