Les graffitis de l’habitation La Caravelle dite « Château Dubuc » presqu’île de la Caravelle, commune de la Trinité Martinique

Résumé : Sous l’escalier, à l’abri de la pluie et des canonnades ennemies, les gardes nationaux de Trinité s’apprêtent à repousser les Britanniques, entre le 5 et le 6 février 1794. À l’aide d’une pointe, ils gravent dans l’enduit du mur le type des navires amarrés devant l’îlet Trésor et l’îlet Monsieur, tandis que le gros des troupes d’invasion débarque à la rivière du Galion. Pris à revers, les défenseurs se replient vers la Redoute de Beauséjour puis sur le Vert-Pré en laissant ce témoignage de leurs observations.
Complete list of metadatas

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-antilles.fr/hal-02054636
Contributor : Sopheap Theng <>
Submitted on : Friday, March 1, 2019 - 10:24:10 PM
Last modification on : Sunday, March 3, 2019 - 1:18:39 AM
Long-term archiving on : Thursday, May 30, 2019 - 4:55:12 PM

File

etudescaribeennes-361.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Vincent Huyghues-Belrose, Marie-France Barouh. Les graffitis de l’habitation La Caravelle dite « Château Dubuc » presqu’île de la Caravelle, commune de la Trinité Martinique. Etudes Caribéennes, Université des Antilles, 2007, Les risques naturels majeurs dans la Caraïbe, ⟨https://journals.openedition.org/etudescaribeennes/361⟩. ⟨10.4000/etudescaribeennes.361⟩. ⟨hal-02054636⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

33