HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La réception de l’œuvre de Frantz Fanon à la Martinique dans le contexte de la départementalisation : entre faible résonance et dissonances cognitives.

Résumé : 75 ans après l’adoption de la loi du 19 mars 1946, l’année 2021 consacre le quatre-vingt-quinzième anniversaire de la naissance de Frantz Fanon et le soixantième anniversaire de sa disparition. Quelle est la portée de son œuvre dans son pays natal ? Parmi les figures intellectuelles et politiques du XXe siècle, originaires de la Martinique comme Aimé Césaire et Édouard Glissant, Frantz Fanon occupe assurément une place singulière. À l’instar des deux autres, il fait partie des auteurs francophones les plus lus dans le monde et ses travaux ont suscité de substantielles recherches et publications. D’un autre côté, cette œuvre reste faiblement mobilisée et son engagement politique a encore aujourd’hui un faible écho dans le contexte de son île natale, malgré l’essor récent des études postcoloniales à la Française revendiquant une proximité avec le psychiatre antillais. Au-delà de la marginalisation dont son œuvre a longtemps souffert en France, cet apparent paradoxe puise à deux sources convergentes : d’une part, la pensée de Fanon, qui dévoile le clivage racial au fondement du système colonial, lequel a pendant longtemps été traité par prétérition aux Antilles sous l’emprise d’un républicanisme entretenant localement le mythe de l’égalité et de l’indifférence aux différences, peine à se frayer un chemin, lorsqu’il n’est pas l’objet d’appropriations contradictoires ; d’autre part, la radicalité de son engagement, fondé sur une décolonisation en forme de table rase, cadre mal avec une situation politique complexe. Cette situation nourrit un double désenchantement à l’égard d’une République peu apte à tenir ses promesses d’émancipation et d’expériences d’État postcolonial, dont Fanon a été un critique précoce. Double désenchantement qui concourt localement à une impasse sur le plan politique difficilement compatible avec le projet d’indépendance nationale cher à Fanon.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.univ-antilles.fr/hal-03418198
Contributor : Justin Daniel Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, November 6, 2021 - 6:03:56 PM
Last modification on : Sunday, November 7, 2021 - 3:49:30 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03418198, version 1

Collections

Citation

Justin Daniel. La réception de l’œuvre de Frantz Fanon à la Martinique dans le contexte de la départementalisation : entre faible résonance et dissonances cognitives.. 75 ans de départementalisation outre-mer - Bilan et perspectives - De l'uniformité à la différenciation, L'Harmattan, pp.207-220, 2021, 978-2-343-24313-9. ⟨hal-03418198⟩

Share

Metrics

Record views

31