Retards de développement, immigration illégale et l'informel en Guyane française - Université des Antilles Access content directly
Translation Year : 2022

Retards de développement, immigration illégale et l'informel en Guyane française

Abstract

La venue de population sur un territoire apporte une source potentielle de travail supplémentaire qui globalement permet au pays d’accueil d’augmenter sa croissance comme l’ont montré Chojnicki et Ragot (2012) dans leur étude. Cependant, la France a la particularité d’être présente sur différents continents et ainsi de détenir des territoires avec de grande disparité. Nous voulons à travers cet article nous intéresser à l’immigration en Guyane. Nous avons recherché les facteurs explicatifs des raisons de l’immigration sur ce territoire. Dans le même temps nous sommes interrogés sur les apports de cette immigration savoir si elle représente un atout ou une contrainte pour le développement du territoire. La réponse n’est évidemment pas binaire, ce qui donne d’autant plus d’intérêts et de complexité à la question. Pour parvenir à y répondre nous avons tout d’abord effectué une description du contexte de l’immigration en nous inspirons de la littérature existante, plus particulièrement les articles de Frédéric Piantoni (2011), Paul Rosele Chim (2009), des travaux de thèse de chercheurs tels que Camille Bechet (2012), Anne Jolivet (2014), Emmanuelle Cadot, Estelle Carde, Sophie Florence, Sophie Lesieur, Jacques Lebas, et Pierre Chauvin, du Rapport final de l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre du contrat AFD-Inserm ainsi que de certains articles scientifiques sur le sujet afin de mieux cadrer le sujet. Ainsi, nous avons pu effectuer une première analyse théorique afin de saisir les éléments les plus pertinents à étudier dans le but de mettre en place l’analyse empirique un modèle. Puis, nous avons fait le choix d’un modèle Probit que nous avons par la suite confronté au test de Hosmer- Lemeshow. L’analyse théorique nous a permis de mettre en avant différents éléments d’intégration informelles (logements, conditions de travail) qui favorisent aussi une forme de précarité. L’analyse empirique, elle a mis plutôt en évidence les facteurs corrélés qui soutiennent ce débit d’immigration. Pour finir nous avons observé le cas de la population Hmong installée en Guyane depuis plusieurs dizaines d’années qui représentent un exemple relativement abouti d’une immigration avec un impact positif économiquement.
Fichier principal
Vignette du fichier
Retards_de_developpement_immigration_ill.pdf (447.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04099442 , version 1 (30-05-2023)

Licence

Public Domain

Identifiers

  • HAL Id : hal-04099442 , version 1

Cite

Moustapha Aladji, Mickael Cita. Retards de développement, immigration illégale et l'informel en Guyane française. 2022. ⟨hal-04099442⟩
87 View
26 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More