Etude intégrative de rongeurs Gerbillinés des zones anthropisées de Maroc septentrional : approche moléculaire et morphométrique - Université des Antilles Access content directly
Theses Year : 2020

Integrative study of Gerbilline rodents from anthropized areas of northern Morocco: molecular and morphometric approach

Etude intégrative de rongeurs Gerbillinés des zones anthropisées de Maroc septentrional : approche moléculaire et morphométrique

Abstract

Gerbilline rodents represent an important component of the North African and Moroccan mammalian fauna. However, many gaps remain in the understanding of the systematics, distribution, biology, ecology and evolution of some species. In this work, we have targeted a few species of the genera Gerbillus and Meriones captured in northern Morocco and in anthropized areas. We addressed the taxonomy, systematics, phylogeny, biogeography and distribution of these species, with an integrative approach combining morphological and genetic studies. The morphological study was based on classical morphometry using 18 body and craniomandibular measurements to perform descriptive and multivariate statistical analyses. The genetic study was based on the mitochondrial DNA cytochrome b gene, which was used to calculate genetic diversity and distance, and in maximum likelihood and haplotype network analyses. For Gerbillus campestris, a potential agricultural pest, the geographical structuring of six Moroccan populations produced significant morphological differentiation and high levels of genetic divergence that allowed their discrimination into four groups. Concerning the other three species of the genus Gerbillus studied in this work (Gerbillus simoni, Gerbillus henleyi, Gerbillus amoenus), we have carried out their first genetic characterization in Morocco and we have provided additional elements concerning their taxonomy and systematics in North Africa. For the Meriones shawii/grandis species complex, reservoirs of cutaneous leishmaniasis and major agricultural pests, the geographical structuring, morphological differentiation and genetic divergence we obtained support the existence of two distinct species. Accurate characterization and reconstruction of the biogeographic history of these species will allow a better understanding of the evolution of the Gerbillinae, conservation of the more vulnerable species, and the development of more effective control strategies against species that are harmful to health or agriculture.
Les rongeurs Gerbillinés représentent une composante importante de la faune mammalienne nord-africaine et marocaine. Cependant, de nombreuses lacunes subsistent dans la compréhension de la systématique, distribution, biologie, écologie et évolution de certaines espèces. Nous avons ciblé dans ce présent travail quelques espèces des genres Gerbillus et Meriones capturées au Maroc septentrional et dans les zones anthropisées. Nous avons abordé la taxonomie, systématique, phylogénie, biogéographie et distribution de ces espèces, avec une approche intégrative alliant les études de la morphologie et de la génétique. L’étude morphologique s’est basée sur la morphométrie classique en utilisant 18 mensurations corporelles et crânio-mandibulaires pour réaliser des analyses statistiques descriptives et multivariées. L’étude génétique s’est basée sur le gène cytochrome b de l'ADN mitochondrial, qui a été utilisé dans des analyses de diversité et distance génétique, de maximum de vraisemblance et de réseaux d’haplotypes. Pour Gerbillus campestris, ravageur agricole potentiel, la structuration géographique de six populations marocaines a produit une différenciation morphologique importante et des niveaux élevés de divergence génétique qui permettent leur discrimination en quatre groupes. Concernant les trois autres espèces du genre Gerbillus étudiées dans ce travail (Gerbillus simoni, Gerbillus henleyi, Gerbillus amoenus), nous avons réalisé leur première caractérisation génétique au Maroc et nous avons fourni des éléments additionnels concernant leur taxonomie et systématique en Afrique du Nord. Pour le complexe d’espèces de mériones Meriones shawii/grandis, réservoirs de la leishmaniose cutanée et grands ravageurs agricoles, la structuration géographique, la différenciation morphologique et la divergence génétique que nous avons obtenues soutiennent l’existence de deux espèces distinctes. La caractérisation précise et la reconstitution de l’histoire biogéographique de ces espèces permettra de mieux comprendre l’évolution des Gerbillinés, conserver les espèces plus vulnérables et mettre en place des stratégies de lutte plus efficaces contre les espèces nuisibles pour la santé ou l’agriculture.
No file

Dates and versions

tel-04039148 , version 1 (21-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04039148 , version 1

Cite

Oussama Bouarakia. Etude intégrative de rongeurs Gerbillinés des zones anthropisées de Maroc septentrional : approche moléculaire et morphométrique. Sciences du Vivant [q-bio]. Université Mohamed V, Rabat, Maroc, 2020. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-04039148⟩
34 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More