Postcolonial heritage in the Caribbean

Résumé : Jusqu'à la fin du XXe siècle, le patrimoine dans la Caraïbe comme ailleurs dans le monde, répondait principalement à une conception européenne (liée à la formation des identités nationales) fondée sur la valeur positive du patrimoine matériel comme preuve historique de la valeur des cultures et des peuples. Les poètes caribéens ont déconstruit ce cadre, instrument de l'infériorisation des individus. La mémoire et l'imagination ont joué un rôle central dans la construction d'une identité culturelle caribéenne. Ils ont tenté de montrer que le commun pouvait émerger de modèles différents, opposant à l'unique, le divers et à la fixité, la création. Cependant, au XXIe siècle, la Caraïbe ne dispose pas d'un cadre pour traiter son patrimoine dans sa diversité (patrimoine matériel, immatériel, naturel) et sa complexité alors que le patrimoine constitue un défi pour le développement durable des sociétés et peut jouer un rôle fondamental dans l'éducation et le tourisme.
Type de document :
Communication dans un congrès
Caribbean Studies Association annual conference, Jun 2016, Port-au-Prince, Haiti. 〈http://www.caribbeanstudiesassociation.org〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-antilles.fr/hal-01612909
Contributeur : Anne Pajard <>
Soumis le : dimanche 8 octobre 2017 - 22:15:40
Dernière modification le : mardi 4 septembre 2018 - 23:54:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01612909, version 1

Collections

Citation

Anne Pajard. Postcolonial heritage in the Caribbean. Caribbean Studies Association annual conference, Jun 2016, Port-au-Prince, Haiti. 〈http://www.caribbeanstudiesassociation.org〉. 〈hal-01612909〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91