Protection des enfants autochtones aux Etats-Unis : souveraineté des tribus et autorité fédérale

Résumé : Alors que l’article I section 8 de la Constitution des Etats-Unis considère de fait les tribus autochtones comme des entités souveraines et étrangères à la nation américaine, quatre décennies plus tard, le verdict de la Cour suprême dans l’affaire opposant l’Etat de Géorgie à Worcester (1832) révéla le changement radical de politique à leur égard. Les Etats-Unis refusaient dorénavant de reconnaître leur souveraineté, pour les considérer comme des pupilles de la nation américaine. Les années 1950 marquèrent un tournant décisif dans la relation entre le gouvernement américain et les tribus autochtones, puisque le gouvernement fédéral transféra ses prérogatives aux Etats, qui devaient dès lors intégrer pleinement les Autochtones au mainstream. L’ambiguïté du statut des tribus transparaît dans l’Indian Child Welfare Act (1978), législation qui avait pour but de limiter l’adoption d’enfants autochtones par des familles blanches aux Etats-Unis. Dans quelle mesure l’ICWA traduit-elle le dilemme entre la pleine reconnaissance de l’autorité des tribus et la limitation de celle-ci ? Quels en furent les impacts sur la protection de l’enfance autochtone ?
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-antilles.fr/hal-01672986
Contributor : Claire Palmiste <>
Submitted on : Tuesday, April 17, 2018 - 5:21:15 AM
Last modification on : Wednesday, July 18, 2018 - 8:02:03 PM

File

La protection des enfants auto...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01672986, version 1

Collections

Citation

Claire Palmiste. Protection des enfants autochtones aux Etats-Unis : souveraineté des tribus et autorité fédérale . Bénavidès, Christine, Palmiste, Clara, Fejić, Nenad. Liberté et Oppressions : Approches pluridisciplinaires, L’Harmattan, 2013. ⟨hal-01672986⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

44