Le Zouk de Kassav : Une conscientisation de la langue créole dans son élaboration esthétique

Résumé : La musique chez nous a bien évidemment précédé la créolité en tant que mouvement littéraire. Cela se vérifie depuis nos musiques de Saint-Pierre, de par l'ingéniosité textuelle et musicale de nos Biguines, Mazurkas, Bèlè en passant par les rythmes les plus divers comme la Haute Taille (quadrille créole), le Danmyé, le Chouval Bwa. Cependant le créole utilisé sur ces supports d'autrefois, était-il véritablement un vecteur de conscience identitaire? La langue créole de cette époque, qui n'est en fait que le produit historique de rapports de domination, n'était-elle pas simplement une langue véhiculaire dont l'objectif consistait à faire communiquer le peuple martiniquais avec lui-même et la Région Caraïbe?
Complete list of metadatas

https://hal.univ-antilles.fr/hal-01900016
Contributor : Gérald Desert <>
Submitted on : Saturday, October 20, 2018 - 5:24:42 PM
Last modification on : Wednesday, October 31, 2018 - 4:06:01 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01900016, version 1

Collections

Citation

Gérald Désert. Le Zouk de Kassav : Une conscientisation de la langue créole dans son élaboration esthétique. Les Cahiers du Patrimoine, Collectivité Territoriale de la Martinique 2018, Juin 2018 (31). ⟨hal-01900016⟩

Share

Metrics

Record views

75