Du fait gestuel à l’empreinte sonore : pour un geste musical

Résumé : S'il est un concept étrange, de plus en plus employé en musique, même pour décrire des figures de l'écriture la plus abstraite-je pense par exemple à un compositeur contemporain comme Ferneyhough-, aussi pertinent en anthropologie qu'en analyse musicale, s'il est un concept par essence transdisciplinaire... c'est bien celui de "geste". Le geste musical est l'un des phénomènes complexes de l'expression humaine et animalière, qui relève de réactions synchrones diverses et variées. Chez l'homme, différents gestes contribuent ainsi à l'éclosion de toutes sortes de sons vivants qui nous entourent ou agissent en nous, bien que chacun d'eux ne revête pas la même importance. C'est le travail de la perception et de l'organisation du matériau sonore capté ou imaginé par chacun-l'art de sons-qui permet d'explorer leurs différentes possibilités et de leur donner un sens musical. Ces gestes deviennent ainsi musicaux, et la musique vivante, par le truchement de leurs énergies sonores fluctuantes et agencées, qui sont exprimées en matières et mouvements ¬et mis en jeu dans le temps et dans l'espace, dans le « paysage sonore ». Dans le cadre de cet article, rechercher la racine et l'acte créateur d'un geste musical d'une part, comprendre son mécanisme ou sa fonctionnalité d'autre part, forme la problématique que je tente de traiter. Le geste musical est l'un des phénomènes complexes de l'expression humaine et animalière, qui relève de réactions synchrones diverses et variées. En effet, mille observations et expériences me font croire que, dans l'univers, d'infinis processus d'injonction et de réaction réciproques jouent entre différentes choses existantes. A travers cette opération, les êtres vivants-en particulier l'homme et l'animal-reçoivent, enregistrent et, dans la mesure du possible, rejouent le réel ambiant. Ainsi se font-ils miroir d'interactions d'une réalité donnée ou simplement leur font-ils écho. Chez l'homme, cette saisie du réel-dans chacune de ses "phases" interactionnelles : « agent, action, agi », pour reprendre l'expression de Marcel Jousse (1974 :411 p.) 2-est une prise de conscience permettant l'analyse globale des choses. Il peut alors les exprimer normalement, soit par un langage gestuel phonatoire ou oral, soit par un langage gestuel manuel spontané. Cela peut l'être également par un geste expressif ou par un graphisme, à travers un mimogramme ou un idéogramme. Dans le cadre de cet article, rechercher la racine et l'acte créateur d'un geste musical d'une part, comprendre son mécanisme ou sa fonctionnalité d'autre part, forment la problématique que je tente de traiter.
Complete list of metadatas

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-antilles.fr/hal-01968099
Contributor : Apollinaire Anakesa Kululuka <>
Submitted on : Wednesday, January 2, 2019 - 8:09:28 AM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:45:09 AM
Long-term archiving on : Wednesday, April 3, 2019 - 2:36:45 PM

File

Le Geste musical Anakesa.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01968099, version 1

Collections

Citation

Apollinaire Anakesa. Du fait gestuel à l’empreinte sonore : pour un geste musical. 2009. ⟨hal-01968099⟩

Share

Metrics

Record views

18

Files downloads

18