Un enseignement bilingue peut-il être une réponse à l'échec scolaire ? Le cas de la Collectivité de Saint-Martin Dominique DÉMOCRITE-LOUISY Lycée Polyvalent de Saint-Martin

Abstract : L’objectif de la recherche est de montrer que l’importance de l’échec scolaire identifié dans la collectivité de Saint-Martin (Antilles françaises) est liée à la non maîtrise de la langue française. L’anglais est historiquement et culturellement la langue véhiculaire de la Collectivité de Saint-Martin. Cette langue est majoritairement employée dans la vie quotidienne, toutefois, le français reste la langue officielle. Dès l’entrée en école maternelle, la communication en français devient obligatoire. L’échec scolaire serait donc lié à la cette situation particulière. C’est pourquoi l’apprentissage du français langue seconde semblerait plus pertinent, et un enseignement bilingue pourrait être une alternative. Le cadre théorique est constitué des travaux de Vygotski sur le développement de la langue maternelle et l’apprentissage d’une langue étrangère ; de ceux de Delory-Momberger sur la socialisation de l’enfant comme constituant de son identité au travers de ses relations avec l’autre dans sa famille comme dans l’école ; ainsi que des recherches de Bautier à propos de la famille comme lieu d’élaboration des premiers balbutiements vers le langage. Les ATSEM sont en règle générale originaires de l’île et donc anglophones, elles s’expriment aussi en créole et pour certaines, en espagnol. La grande majorité des enseignants étant essentiellement francophones, ces ATSEM cumulent de manière informelle d’autres fonctions qui ne font pas partie de leurs missions. A Saint-Martin, plus qu’ailleurs ce travailler ensemble semble incontournable. La méthodologie s’appuie sur des observations centrées sur les écoles maternelles, lieux où enseignants francophones et ATSEM anglophones participent à l’éducation des élèves. Des questionnaires, des interviews ainsi que l’analyse de rapports et de résultats scolaires ont permis ce travail de recherche. Nos conclusions tendent vers un enseignement bilingue en cohérence avec l’environnement historique, culturel et politique de la Collectivité.
Complete list of metadatas

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-antilles.fr/hal-02050128
Contributor : Sopheap Theng <>
Submitted on : Tuesday, February 26, 2019 - 8:22:26 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 9:48:25 AM
Long-term archiving on : Monday, May 27, 2019 - 4:55:24 PM

File

5.-Article-Démocrite-Louisy-...
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02050128, version 1

Collections

Citation

Dominique Démocrite-Louisy. Un enseignement bilingue peut-il être une réponse à l'échec scolaire ? Le cas de la Collectivité de Saint-Martin Dominique DÉMOCRITE-LOUISY Lycée Polyvalent de Saint-Martin. Contextes et Didactiques, Université des Antilles/ESPE, 2014, Éducation et socialisation en contextes multilingues et pluriculturels, ⟨https://www.contextesetdidactiques.com/674⟩. ⟨hal-02050128⟩

Share

Metrics

Record views

19

Files downloads

17