Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Contextualisation de l’éducation au développement durable en Guadeloupe : conceptions d’acteurs socioéconomiques, d’élèves de cycle 3 et pratiques enseignantes

Résumé : L’Éducation au développement durable (EDD) fait partie depuis 2004 des enseignements obligatoires au cycle 3 du système éducatif français. En raison de sa dimension environnementale, l’EDD fait une large part aux relations avec les territoires en prenant, en principe, appui sur les réalités de l’environnement proche des élèves. Dans le cadre des travaux menés sur l’étude des relations entre les enseignements et les contextes, cette thèse possède pour objectif de décrire la prise en compte des contextes dans l’EDD en Guadeloupe. Notre postulat de départ consiste à identifier des particularités contextuelles, ou plus précisément ce que nous appellerons « objets de contexte », définis par des acteurs du développement durable, afin d’éclairer les dimensions contextuelles des enseignements du développement durable d’une part et des conceptions des élèves d’autres part. En termes méthodologiques, pour identifier et décrire ces objets de contextes, des entretiens semi-directifs auprès d’acteurs locaux ont d’abord été réalisés. Ensuite, une étude descriptive du système éducatif basée sur des analyses de contenus des projets pédagogiques, de ressources mobilisées ainsi que sur des entretiens avec des enseignants permettent d’appréhender les contours de l’EDD dans les classes de cycle 3 de Guadeloupe. Enfin, nous présentons les résultats d’une enquête par questionnaire menée auprès d’un échantillon représentatif de plus de 600 élèves de CM1 et CM2 de l’académie. Les conceptions d’acteurs locaux du développement durable nous permettent de repérer ce que nous qualifions d’« objets de contexte ». Ce terme, apparu lors de l’analyse des entretiens, évoque des caractéristiques, des traits, des choses propres à un territoire donné. Les acteurs décrivent douze objets de contexte qui se déclinent à partir de neuf thématiques du développement durable (DD). Certains sont essentiels, d’autres secondaires. Ils sont de quatre ordres : géographique, identitaire, organisationnel, écologique. Ces personnalités proposent de les traiter dans le cadre d’une dynamique d’éducation centrée sur les contextes. Ils dressent des priorités éducatives qu’ils envisagent d’abord à l’attention des élèves. Alors que les Instructions Officielles de l’école disent qu’il faut partir de l’observation du réel pour enseigner les sciences et le développement durable, nous questionnons la présence de ces objets de contexte dans la sphère éducative, tant au niveau des programmes, des pratiques enseignantes que des savoirs d’élèves. Les prescrits préconisent une approche transdisciplinaire de l’éducation au développement durable en mettant en œuvre une démarche de projet. Des projets EDD existent aussi bien à l’initiative des enseignants que de celle de l’Institution. Ils s’inscrivent davantage dans un curriculum réel car les formations mises en œuvre s’axent davantage sur les connaissances épistémologiques en lien avec des objets de contexte que sur une approche praxéologique. Les enseignants tentent de s’emparer des objets de contexte mais éprouvent des difficultés à les transcender à travers des projets pédagogiques. Ces praticiens explicitent peu les situations pédagogiques qu’ils mettent en œuvre mais abordent les thématiques qui questionnent vivement la société. Ils déclarent qu’il faut enseigner les particularités du territoire mais s’orientent vers une EDD plutôt comportementaliste. Les ressources locales étant principalement dédiées à l’écologie tropicale, les enseignants utilisent des ressources nationales pour aborder d’autres thématiques. Les élèves ont une conception contextualisée du DD qu’ils appréhendent davantage dans leurs pratiques sociales que dans leurs pratiques scolaires. Ils perçoivent les enjeux locaux du DD en les distinguant de ceux de la France hexagonale. En ce sens, ils ont une certaine connaissance de la Guadeloupe qu’ils construisent par l’observation du réel à partir d’indicateurs différents de ceux de l’école. Leurs réponses traduisent le faible impact des enseignements relatifs au DD sur leurs connaissances des phénomènes environnementaux locaux même au niveau de l’écologie. En définitive, et ce fut une surprise, les objets de contexte apparaissent de manière forte et proche dans les conceptions des acteurs sociaux et celles des d’élèves. Cependant, si le système éducatif semble s’en emparer notamment au travers de projets EDD, les élèves semblent se confronter que légèrement aux objets de contexte, à l’école, pour construire des savoirs liés aux enjeux du DD basés sur les contextes guadeloupéens.
Complete list of metadatas

Cited literature [312 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-antilles.fr/tel-01823334
Contributor : Thierry de Lacaze <>
Submitted on : Tuesday, June 26, 2018 - 1:56:26 AM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:42:06 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, September 26, 2018 - 9:06:07 PM

File

Contextualisation de l'EDD en ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01823334, version 1

Collections

Citation

Thierry de Lacaze. Contextualisation de l’éducation au développement durable en Guadeloupe : conceptions d’acteurs socioéconomiques, d’élèves de cycle 3 et pratiques enseignantes. Education. Université des Antilles, 2015. Français. ⟨tel-01823334⟩

Share

Metrics

Record views

233

Files downloads

491