Nowhere, Neverland, Wonderland : les Ailleurs féériques des Victoriens - Université des Antilles Access content directly
Book Sections Year : 2009

Nowhere, Neverland, Wonderland : les Ailleurs féériques des Victoriens

Abstract

Les Victoriens, que l'on se représente généralement comme des gens à la morale stricte et à l'imaginaire entravé par un matérialisme triomphant, étaient en même temps des rêveurs utilisant volontiers la fantaisie utopique et les contes de fées comme medium privilégié pour échapper par l'imagination à un réel perçu comme absurde ou cruel. Ainsi, le monde virtuel qu'ils inventèrent, ou-topos ou eu-topos, littéralement lieu de nulle part ou pays des merveilles ne peut-il exister que comme double inversé de leur univers quotidien. Leurs ailleurs se présentent donc comme l'envers de l'endroit (point de référence du narrateur). Envers et revers : selon une polarisation dialectique, l'ici et l'ailleurs se renvoient l'un à l'autre et n'existent que dans leur opposition.
Fichier principal
Vignette du fichier
AilleursVictoriens.pdf (177.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00967465 , version 1 (28-03-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00967465 , version 1

Cite

Béatrice Laurent. Nowhere, Neverland, Wonderland : les Ailleurs féériques des Victoriens. Dominique Berthet. Visions de l'Ailleurs, L'Harmattan, pp.195-209, 2009. ⟨hal-00967465⟩

Collections

UNIV-AG CRILLASH
194 View
228 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More