Kawina : entre tradition et modernité musicales chez les jeunes saamaka (Saramaka) de la Guyane française - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications Year : 2012

Kawina : entre tradition et modernité musicales chez les jeunes saamaka (Saramaka) de la Guyane française

(1)
1

Abstract

En langue saamaka, le mot kawina est constitué du démonstratif ka (ça ou cela) et du verbe wina (vibrer, frémir, tressaillir), d’où le substantif kawina : vibration, ce qui vibre et fait vibrer, qui fait tressaillir ou frémir ; du langage des musiciens ressort l’expression : « ça va vibrer ». Trois groupes surinamais - Soukousani, Aisassi et Wi Sani - sont à l’origine de cette musique populaire, dont le précurseur, en Guyane, a été Spoity Boys . D’autres groupes suivront sa voie, parmi lesquels, Kasébasaka de Gan Santi, Papa Yako d’Apatu, Young Boys et Wi Bassi de Kourou, ainsi que Umari.
Fichier principal
Vignette du fichier
KAWINA Apollinaire ANAKESA.pdf (906.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02052928 , version 1 (28-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02052928 , version 1

Cite

Apollinaire Anakesa Kululuka. Kawina : entre tradition et modernité musicales chez les jeunes saamaka (Saramaka) de la Guyane française. 2012. ⟨hal-02052928⟩
95 View
202 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More